/

10.05.2021

Léa Moukanas, une précocité à toute épreuve

A 15 ans, Léa Moukanas avait déjà écrit deux romans et monté une association, Aïda, qui aidait les jeunes atteints de cancer à rendre leurs journées, autant que possible, moins pénibles. Au début, la vente de pâtisseries au pied de pistes de ski assurait la survie financière de Aïda.

Aujourd’hui, Aïda a bien grandi, ne se finance plus que par des pâtisseries et s’est dégottée Benjamin Pavard comme parrain. Et Léa Moukanas a presque 22 ans. Elle prépare la sortie d’un prochain essai, doit finir Sciences Po et n’a pas trouvé mieux qu’ajouter une nouvelle corde à son arc : co-fonder le Collège Citoyen de France, une nouvelle école – gratuite – qui prépare les personnes engagées dans la vie civile à occuper plus tard, pourquoi pas, des responsabilités publiques.

 

Vous pourriez aussi aimer...

#5

La finance durable, greenwashing or not greenwashing?

À elle aussi, d’une certaine façon, « [son] ennemi, c’est la finance ». Peut-être pas TOUTE la finance, et certainement pas – ou pas encore, du moins? – pour devenir présidente de la République comme François Hollande, mais bien plutôt pour lutter contre le changement climatique, celui-là même qui souffre de tous ces investissements dans les énergies […]

Découvrir l’épisode
#7

L'agroécologie pour tous, selon Sarah et Killian

Pour ce septième épisode du Goût des Nôtres, partons dans le Maine et Loire à la rencontre de Sarah Pétreault et Killian Conesa. Ce tout jeune couple a décidé de s’installer sur une parcelle d’une dizaine d’hectares pour y mener à bien son projet d’agroécologie et de maraichage bio. Ces jeunes agriculteurs se sont récemment implantés […]

Découvrir l’épisode
#261

Les baleines néo-zélandaises pourront-elles bientôt porter plainte ?

Souriez, voici l’actu qui redonne foi en l’humanité. Des baleines dotées d’une personnalité juridique afin de mieux les défendre lorsque des chasseurs les harponnent ou qu’une marée noire les asphyxie. C’est la proposition faite en fin de semaine dernière par le roi des Maoris, peuple autochtone de Nouvelle-Zélande.

Découvrir l’épisode