Visuel Séverine Lèbre-Badré

Séverine Lèbre-Badré

Directrice de la communication
Citeo
Quelles sont les convictions personnelles qui vous ont poussé à soutenir So good ?

Le monde a plus que jamais besoin de bonnes nouvelles et d’apporteurs de solutions. Si on veut se transformer pour aller vers une société plus apaisée, plus respectueuse des ressources, plus économe, on a besoin d’histoires et de personnes inspirantes. De l’énergie, du positif, des sourires, des initiatives qui font bouger la société, des aventures qui donnent envie d’agir… J’aime la presse, le vrai journalisme, qui sait capter l’attention sans travestir la vérité. Et puis le modèle économique du magazine m’a séduit. Lancer en 2020 un magazine papier sans pub, c’est audacieux ! Enfin, les 3H de So Press (Humain, Humour, Histoire) correspondent bien à ma personnalité.

En quoi votre entreprise est-elle selon vous acteur de changement ?

Notre métier depuis bientôt 30 ans, c’est justement d’apporter des solutions pour limiter l’impact environnemental des emballages et des papiers. Nous agissons au quotidien pour aider les entreprises à écoconcevoir davantage et produire mieux, pour aider les consommateurs à changer leurs comportements, pour stimuler le recyclage et l’innovation. Trier tous ses déchets, c’est en faire de nouvelles ressources, c’est aussi baisser la quantité des déchets sauvages qui polluent nos rues et la nature, c’est faire barrière à la pollution marine, et c’est bon pour le climat. Les anciens modèles consuméristes et individualistes sont derrière nous, place à un nouveau type de citoyen consommateur, plus engagé pour le collectif et plus responsable. Nos 250 salariés le sont, pourquoi pas vous ?

Un/une "solution maker" qui vous inspire et pourquoi ?

Chez Citeo nous sourcons les start-ups et entrepreneurs qui font bouger les lignes de l’économie circulaire. Parmi elles je citerais Marie-Hélène Gramatikoff, la patronne de Lactips. C’est une entreprise qui a imaginé un nouvel emballage d’origine animale : Lactips transforme la caséine de lait en film plastique hydrosoluble, biodégradable et comestible. C’est une solution innovante, non polluante et qui ne présente aucun danger pour l'environnement.