Visuel Karine Cottin

Karine Cottin

Chief Marketing Officer
Pierre Fabre
Quelles sont les convictions personnelles qui vous ont poussé à soutenir So good ?

Depuis une dizaine d’années maintenant, et avec une très grosse accélération ces derniers temps, je suis convaincue que je peux avoir une contribution positive sur le monde qui m’entoure au travers de mon activité professionnelle. Comme on est toujours plus forts à plusieurs et avec des moyens (humains, financiers, visibilité médiatique…), j’ai cherché à intégrer la notion d’impact positif dans mes projets : d’abord au sein de la marque A-DERMA, puis dans l’inspiration et les propositions d’innovation sur lesquelles je travaille désormais avec mon équipe pour les marques dermo-cosmétiques et personal Care des Laboratoires Pierre Fabre (Eau thermale Avène, A-DERMA, Ducray, Klorane, René Furterer, Elgydium…).
Ce que j’ai tout de suite adoré chez So Good, c’est cette volonté de mise en action par des témoignages inspirants, cette volonté de traiter les grands enjeux sociétaux et environnementaux tout en proposant de jolies petites lumières pour faire avancer les choses.

En quoi votre entreprise est-elle selon vous acteur de changement ?

Par sa structure capitalistique (86% du capital détenu par une Fondation d’intérêt public, 8,5% par les salariés), le Groupe Pierre FABRE manifeste déjà sa vision à long terme et son choix d’une croissance responsable.
Les hommes et les femmes qui composent notre entreprise ont tous à cœur de rester fidèles à l’humanisme reconnu de notre fondateur, et d’agir pour incarner notre raison d’être au travers du soin de l’autre. Cette année particulièrement, nous venons d’engager une thématique d’innovation autour du Positive Impact pour nos marques dermo-cosmétiques et personal care. Nous travaillons et nous innovons pour une dermo-cosmétique utile et raisonnée qui agit en conscience vis à vis de son écosystème humain et environnemental : c’est ce que nous appelons le Conscious Care.

Un/une "solution maker" qui vous inspire et pourquoi ?

Depuis son lancement il y a 4 ans, je suis avec beaucoup d’admiration les initiatives de « C’est Qui le patron? ». C’est pour moi l’incarnation de la mise en action de l’idée du consommateur au centre, avec une vraie démarche – chiffrée et transparente – de soutien aux producteurs. Et rien n’est jamais acquis : les idées positives fusent et rebondissent sur les besoins du moment, comme par exemple la création pendant le premier confinement du « Fonds de solidarité des consos et des citoyens » et la décision qui vient d’être prise collectivement de reverser la totalité des bénéfices 2021 à ce fonds, soit a minima 1,5 Milliards d’Euros.